Accompagner un proche qui a un trouble alimentaire

L’entourage

Il est difficile de voir un proche souffrir d’un trouble du comportement alimentaire ou de l’image corporelle. L’entourage (parents, amis ou conjoints) se sent souvent inquiet et démuni face au trouble alimentaire et à la manière d’aider la personne dans la situation. Lorsqu’un membre de la famille a des difficultés psychologiques, cela a des répercussions sur l’ensemble de la famille.

Certains parents se sentent désemparés et ont peur de dire ou de faire quelque chose qui aggraverait la situation de leur enfant. Le temps du repas peut notamment être un moment compliqué et éprouvant, entraînant parfois des conflits au sein de la famille, de la fratrie ou du couple. Il est donc fondamental que l’entourage du patient s’implique dans le processus de soin et s’informe afin de mieux comprendre ce que vit la personne.

L’incompréhension de la maladie peut engendrer un fort sentiment de frustration, d’injustice, de culpabilité, de colère ou d’anxiété. Ces troubles multifactoriels sont complexes, c’est pourquoi il est essentiel de bien comprendre quels sont les enjeux et les processus en oeuvre pour être en mesure d’aider l’autre et de vivre au mieux cette période. Pour se faire, la clinique des troubles de l’alimentation propose différents services permettant de vous soutenir dans votre vécu, de vous outiller et de vous éclairer sur ces troubles et leurs conséquences.

La psychothérapie

Qu’il s’agisse d’un parent, d’un ami ou d’un compagnon, lorsque nous sommes sollicités par un proche souffrant, nous pouvons vivre des moments difficiles et des émotions fortes. La psychothérapie est un traitement psychologique visant à atténuer une détresse, une souffrance ressenties et permet une meilleure compréhension de la problématique vécue.

L’accompagnement parentale

Pour soutenir les parents et favoriser le dialogue entre les générations, nous proposons aux parents un soutien dans leur fonction éducative. Dans ce cadre, les parents s’entretiennent avec un psychothérapeute autour de situations éducatives et familiales problématiques. Les objectifs de cet accompagnement sont de permettre aux parents de sortir de leur isolement, de les aider à trouver leur place dans l’accompagnement de leur enfant mais, également, de leur proposer un espace au sein duquel ils peuvent librement exprimer leurs préoccupations, leurs craintes ou leurs émotions.

Le suivi/l’accompagnement en nutrition

L’objectif d’un suivi en nutrition consiste, au travers de rencontres individuelles ou collectives avec la nutritionniste, à développer et instaurer une bonne ambiance alimentaire. Avec cette professionnelle des troubles du comportement alimentaire, il sera possible d’aborder plusieurs thématiques telles que les peurs et les croyances en lien avec certains aliments ou les préoccupations de la personne à l’égard de son image corporelle ou de sa santé. Des références alimentaires peuvent être proposées par la nutritionniste afin de faire évoluer progressivement les comportements et habitudes alimentaires, tout en respectant le rythme et la réalité psychique de chacun.

Votre premier contact avec nous

Une référence d’un médecin n’est pas nécessaire pour rencontrer un professionnel à la Clinique des Troubles de l’Alimentation. Les honoraires sont remboursables par la majorité des compagnies d’assurances et ils sont déductibles d’impôt.